«Des scientifiques sont favorables au couvre-feu pour des raisons qui n'ont rien de scientifiques»

Une analyse de la manière dont les "scientifiques" prédisent l'apocalypse depuis un an puis attribuent son évitement à des mesures liberticides sans fondements.
Ce serait comme d'annoncer que si on avait pas tué l'économie en 2020, la planète aurait implosé, et de se féliciter que ce n'est pas arrivé car nous avons effectivement assassiné l'économie...

OPINION

Cet article exprime l'opinion personnelle de son auteur.

Figaro vox - «Des scientifiques sont favorables au couvre-feu pour des raisons qui n'ont rien de scientifiques»
Temps de lecture: 8-10 minutes.


L'hypothèse qui est faite dans l'étude de l'Inserm sur l'impact du couvre-feu est donc complètement fausse pour l'essentiel de la période couverte par l'étude. Or, si cette étude a conclu que le couvre-feu avait eu un effet très important, c'est précisément parce que le modèle partait du principe que B.1.1.7 a un avantage de transmissibilité constant de 59 %, alors qu'en réalité cet avantage s'est effondré et il est désormais à peine supérieur à 10 %.

Philippe Lemoine

En effet, la méthodologie de l'étude consiste en gros à dire au modèle qu'un variant 59 % plus transmissible que la souche historique avait été introduit dans la population, que seuls l'avancement du couvre-feu à 18 heures en janvier et les vacances scolaires en février avaient eu un effet sur la transmission, puis à lui demander d'estimer cet effet sous ces hypothèses.

Philippe Lemoine

En réalité, leurs modèles reposent sur des hypothèses fausses et leurs conclusions ne sont que des conséquences logiques de ces hypothèses, qui aboutissent à une surestimation systématique de la croissance de l'épidémie qui met le gouvernement sous pression pour prendre des mesures qui ont un coût économique et humain gigantesque, alors que rien ne démontre leur efficacité et certainement pas ce genre d'études semi-tautologiques.

Philippe Lemoine

Avec ce genre de travaux, les épidémiologistes donnent une fausse caution scientifique à des mesures auxquelles ils sont favorables pour des raisons qui n'ont rien de scientifique mais tiennent à leurs convictions personnelles.

Philippe Lemoine

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published.